soft skills

soft skills

développer son potentiel grâce aux soft skills

Fais la différence !

Tu penses qu’en entretien, c’est le plus diplômé qui gagne ? Pas vraiment non. C’est vrai que pendant longtemps, les recruteurs convoquaient les jeunes bardés de diplômes et regardaient essentiellement les compétences techniques. Et puis venait le fameux « vous n’avez pas assez d’expérience ! ». Mais aujourd’hui, que ce soit en Banque, Assurance, Immobilier ou Ressources Humaines, les recruteurs recherchent autre chose.

Bien entendu, les diplômes et l’expérience sont toujours indispensables dans la sélection d’un candidat. On serait mal placé pour dire le contraire. De plus, en immobilier, le diplôme permet d’accéder à la carte T (ou appelée aussi le graal de l’agent immo).  Toutefois, d’autres facteurs sont désormais décisifs : les soft skills.

vous avez dit soft skills ?

oui, et on sait de quoi on parle

A l’inverse des « Hard skills », c’est-à-dire les compétences dures ; les soft skills regroupent toutes ces compétences qui habituellement ne s’enseignent pas : la confiance en soi, l’adaptabilité, l’empathie, la gestion du temps, la communication, etc.

Tout ça se travaille, se fait grandir, ça s’entretient ; y compris dans le cadre des études supérieures. C’est bien dommage que le système scolaire ne s’y intéresse pas ou peu car les recruteurs eux sont particulièrement attentifs à ces nouvelles compétences. C’est ce petit truc en plus qui fera de toi LE candidat dont on se souvient : un ensemble de compétences qui constitue ton intelligence émotionnelle.

Du coup, chez NOSCHOOL on a décidé de mettre ces compétences au centre de notre projet, du bac +2 au bac +5.

30 compétences cibles chez NOSCHOOL

NOSCHOOL a défini avec une équipe de psychologues une trentaine de softskills :
– la résolution de problème,
– la confiance,
– l’empathie,
– la communication,
– la gestion du temps,
– la créativité,
– le sens du collectif,
– la remise en question,
– la résilience,
– l’optimisme, …

Chaque pilier s’accompagne d’objectifs concrets pour permettre de mesurer sa progression dans le temps en fonction des objectifs définis.

Les soft skills ont toute leur place sur le CV

Aussi incroyable que cela puisse paraître, même les robots analyseurs prennent en compte les compétences comportementales lors de l’analyse automatique des CV.
Les soft skills donnent du relief à votre CV et permettent surtout de faire la différence à diplôme équivalent. Présenter ces compétences dès l’introduction du CV est une pratique courante. Mais il est judicieux de lier ces qualités aux différentes expériences. Sans pour autant tomber dans le piège du listing.

A vous de jouer !

quand est-ce qu’on fait équipe ?

noschool

8000

étudiants formés

1 er

acteur engagé soft skills

32

joueurs de babyfoot